Vous pouvez appeler 0262 73 04 00

  • plitch

  • "Homo Imbecillus"

    "Homo Imbecillus"

    « Homo Imbecillus, [1] » pousse dans les villes ;
    En fleur de pissenlit, il essaime sa loi.
    Au pays des droits il n’y a plus de devoirs,
    Et sous nos nez blanchis, brandit Ahaṃkāra [2].
    Y a t-il en ce monde encore des perce-neiges,
    D’innocentes aubépines ou des mâtins [3] sans voix ?
    Y a t-il au détour d’une aube incertaine,
    Un possible débord du beau ici-bas ?
    Mes cornées sont usées autant que mes oreilles,
    Et n’ai foi qu’en un vide qui ne soit leur trop plein :
    Trop de vain, trop de « leurs », trop de moi et des autres.
    Des intentions multiples aux futiles combats,
    La terre rythme la danse du stress et des faux pas.
    L’aura de nos icônes s’estompe sous les fards,
    Et nos temples s’écroulent d’un numérique poids.
    On « like » les prières des orateurs sans foi,
    Et votons dirigeants s’ils ont la faune allure.
    « Assez ! » dit le silence, « Assez ! » de tout cela,
    « Assez ! » prévient kāla [4] , « Que change la donne ! »,
    « Assez ! » clame Énergie, « Que brûlent vos joies ! 
    Vos mots si prétentieux iront dormir là-bas,
    Dans les trous noirs de vos cerveaux bêtas. »
    Inquiétante vision d’un naufrage possible
    Où il n’est pas souhaitable d’y être survivant.
    Sans nos souffles dans l’arbre et sans nuages blancs
    Pour mesurer la nécessaire attente,
    Comment sauverons-nous le murmure du vent,
    Qui porte à nos consciences le sens de l’au-delà ?

    Auteure
    Jaya Yogācārya

    ©centre Jaya de Yoga Védanta Ile de la Réunion

    Get Adobe Flash player

    [1Du latin imbecillus « faible » qui donne imbécille en moyen français et imbécile à partir de 1798

    [2Ahaṃkāra,अहंकार l’égo dans la tradition métaphysique hindoue

    [3Mâtin" est un mot qui désigne soit un grand et gros chien de garde ou de chasse ou en vieux français, une personne malicieuse, turbulente.

    [4kāla काल le temps



    Laissez un message