Vous pouvez appeler 0262 73 04 00

  • plitch

  • Râtrî

    RÂTRÎ

    texte poétique de Jaya Yogacharya

    Râtri, la nuit [1]

    C’est à nous qu’il convient de surveiller le ciel,
    De le rendre clément pour les plus démunis.
    Nous y mettrons les mots, de nos jours, oubliés,
    Pour raviver l’esprit de sa propre expérience.
    Nous dénaturerons les hommes d’artifice,
    Faits de marques oisives et de gestes surfaits,
    Trop contents d’exister dans la facilité,
    Quand d’autres saluent la vie dans ses moindres indices.
    Nous rappellerons le bon sens aux plus jeunes
    En montrant l’évidence des marches trébuchées,
    Et soignant la tenue de nos dos érigés,
    Nous montrerons notre âge et nos axes admirables.
    Pouvons-nous espérer des poses élégantes
    Des êtres de la rue dont nous sommes obligés ?
    Quant aux regards qui fuient tout en épiant l’autre,
    Point n’est de politesse dans ce non ingéré.
    Oú sont les vrais témoins de la grande vibrance ?
    Se fondent-ils plus gris sous les couleurs criardes ?
    Se cachent-ils si loin de la pensée roublarde,
    Qu’il nous faut les chercher sous les masques discrets ?
    Dans la foule, nous sommes ceux qui vous observent,
    Qui vous font de la place quand vous la prenez,
    Qui fermons nos oreilles quand vous bruitez,
    Mais qui lisons votre âme quand vous l’oubliez !
    Nous sommes les piliers des portes différentes.
    Nos vies ont tant fait pour défricher la route !
    Mais nous semblons si calmes que pour vous, nul doute,
    Nous ne sommes pas rebelles, donc, sans intérêt !
    Notre pas est pourtant fait de grande exigence.
    En arrêtant le souffle, [2] nous invitons les mondes
    A visiter l’intime [3] et irriguer le feu. [4]
    Nous brûlons en nos fronts vos vilaines manies
    Pour ne garder de vous qu’une noble mémoire. [5]
    Nous sommes assurément les gardiens de vos nuits.

    Jaya Yogacharya

    ©centre Jaya de Yoga Védanta La Réunion

    Get Adobe Flash player

    [1Râtri, en dévanagari est la nuit. Fait référence à la déesse Siddha-râtrî , la resplendissante déesse des sphères, épouse de Shiva-aux-trois-yeux. Elle devient la puissance du savoir et la puissance de la Nuit de la réalisation. Souveraine de l’univers, on l’honore comme la Reine des reines (Râja-râjeshvarî ou Lalita Tripurasundari).

    [2Pranayama, technique de contrôle de l’énergie vitale par le biais des techniques respiratoires.

    [3Samyama, ensemble des techniques de pratyahara, (retrait des sens), dharana (concentration), et dhyana ( méditation).

    [4Eveil de la kundalini.

    [5Manas Prakshalana, technique méditative de purification du mental.



    Messages
    Laissez un message