Vous pouvez appeler 0262 73 04 00

  • plitch

  • VŒUX de JAYA 2016



    VŒUX de JAYA 2016

    Kâla,
    Il est l’UN, il est l’AN, il est Le nouveau cycle.
    Il pousse nos talons à sortir de la terre,
    et attache ses ailes à nos calcanéums.
    Il incite nos ventres à créer d’autres mondes
    et invite nos crânes à soigner leur envol.
    Prévoir ou devenir n’a pas grande importance
    pour celui qui sait tenir la noble pose,
    quand se meuvent sous lui les processus sans fin.
    Nous savons à présent effeuiller la conscience
    et, riches de nos sous-couches et sans avidité,
    nous soupesons son or philosophiquement.
    Nos enfants spirituels sauront en profiter.
    Nous devenons orfèvres à façonner sa flèche,
    plongeant le doux savoir dans sa subtile gaine,
    et nos pommes d’amour lumineuses à souhait,
    sucrent les mots graves quand l’autre est en peine.
    Kâla [1] est un ami si on l’invite à boire
    l’Amrit [2] ou l’ambroisie des cueilleurs de gui.
    Il enivre les cieux et ralentit l’histoire,
    donnant à nos neurones l’énigme des Rishis. [3]
    Il est l’universel, celui qui nous consume.
    Ses rouleaux profonds sourdent le silence,
    activant patiemment malgré les apparences,
    la lampe de nos poches quand nous sommes dans la brume.
    Il suinte enfin, le beau, pour ceux qui savent,
    se dilate et se pare d’une esthétique joie
    quand le corps et l’esprit atteignent leurs propres lois,
    et que la Sadhana [4] devient libre et suave.
    Aux nouveaux dans la voie, ne lâchez pas le pas
    qui murit le yoga en vous laissant des traces...

    Jaya yogacharya


    Tous mes vœux à mes chers élèves.
    Maheswari se joint à moi dans son silence protecteur.


    ©centre Jaya de Yoga Védanta La Réunion

    Get Adobe Flash player

    [1kâla est le temps en sanskrit dans la tradition hindoue

    [2l’Amrit est le nectar de l’immortalité que les yogis libèrent par les pratiques visant à l’activation des chakras supérieurs et l’éveil de la kundalini

    [3les Rishis sont les hommes primordiaux en contemplation, reconnus comme étant des sages ayant révélé la connaissance spirituelle

    [4Sadhana est la pratique spirituelle et le sadhaka, celui qui la suit



    Messages
    • Quelle joie pour moi d’être guidé de la sorte dans cet apprentissage
      par vous Jaya qui nous indiquez où sont les portes où sont les passages

      Qu’elles sont dures et compliquées pour moi le débutant ces asanas du Hata Yoga
      Qu’elles sont pures et éthérées pour moi jeune méditant les voix de nos Yogacharyas

      Puissè-je à coeur vaillant avec ferveur et discernement
      me montrer digne des millénaires enseignements

      Que nos corps beaux s’envolent à la rencontre de nos âmes,
      De cette union naîtra peut-être le clairvoyant Shaman
      Lui aussi sans hésitation confirmera que tout est bien Brahman

      • Si le coeur est grand, la voie sera ouverte. N’oubliez jamais que l’éducation spirituelle vous protègera des écueils de l’égo. Celui qui honore et reste fidèle à la lignée des guides sera assuré d’être respecté par eux, et d’eux seuls, l’or de la connaissance sera offerte.
        Mon meilleur regard sur votre cheminement, cher nouvel ami spirituel.
        Jaya Yogacharya

    • Le temps passe... Les bonnes et difficiles expériences de la vie, accumulées au fur et à mesure dans notre besace, nous permettent de mieux décrypter et savourer l’enseignement du centre.

      Merci pour les clés que vous nous donnez.

      Tous mes vœux de lumières à nos 2 guides, ainsi qu’à mes frères et sœurs spirituels qui partagent avec moi l’avancé sur ce chemin escarpé en suivant le fil libérateur.

    • Merci pour ces beaux voeux. Merci de faire de nous des orfèvres, nous mesurons avec nos doigts gourds combien la tâche est ardue mais le travail subtil et délicat quand on s’en donne la peine.
      Merci pour cet enseignement, je tâcherai de continuer sur cette voie avec patience et enthousiasme afin d’inviter Kâla à boire l’Amrit...

      • Merci de ce merci qui rassure la plume qui parle à ceux qu’elle initie.
        Ils sont si souvent muets...Ils lui préparent probablement pour un temps futur, des bouquets de coeur et de gratitude. Elle ne cherche point à pêcher des baleines de mots ou des baumes louangeurs.
        Elle veut juste remuer leur conscience afin de leur apprendre à tamiser le beau.
        Jaya

    • Long temps, l’esquisse de Kâla se perdait dans la brume,
      le côtoyant sans pouvoir le vivre, l’écouter ni le sentir.
      Aujourd’hui, pleine de vos enseignements sacrés,
      oh ! cher guide patient aux paroles sucrées
      qui grandissent l’âme, je peux enfin l’inviter.

      Qu’il est magique de cheminer à vos côtés, mes pas sans
      faiblir, continueront ainsi à suivre la voie de la pureté
      de la beauté et de l’amour.

      Merci Jaya de partager votre savoir et votre sagesse.
      Tous mes vœux d’amour et de joie à nos deux yogacharyas
      ainsi qu’à ma fratrie naissante de spiritualité.

      • Vos nouveaux frères et soeurs spirituels sont heureux de vous connaître et de vous avoir auprés d’eux, vous et votre beau panache, dans ce délicat chemin. Puisse-t’il répondre à vos plus nobles attentes.
        Jaya yogacharya

    • Des remerciements un peu tardifs Jaya pour vos voeux qui m’ont guéri dès la première lecture et que je n’arrête pas de relire. Ils n’ont pas fini de m’aider à comprendre l’énigme des rishis.

      Meilleurs voeux à vous et Maheswari pour 2016 !

      • Cher élève,
        votre pratique porte, par sa régularité et son enthousiasme, les graines d’un beau chemin. Puissions-nous vous aider plus encore afin que vous montriez enfin aux yeux de ceux qui ne les ont jamais vus, vos grandeurs de coeur et d’âme. Puisse la connaissance spirituelle réparer les injures de l’existence, Courage pour la suite.
        Jaya

    • Je découvre vos voeux et je vous remercie pour le cadeau que vous nous faites. Le temps est à la brume mais grâce à vous et à Maheswari, grâce à votre enseignement, je garde une lampe dans les poches. MERCI à vous.
      Naturellement j’espère que 2016 va me permettre de reprendre le chemin.

    Laissez un message